Libre dans l'eau.jpg

MES OEUVRES

et leur histoire...

Libre dans l'eau.jpg
Valorisation de la femme

Ma première idée, quand je crée une nouvelle oeuvre, c'est de mettre en avant la femme. Je consacre la plupart de mes illustrations à cela. Les femmes me fascine, et chaque jour, j'apprécie un peu plus d'en être une.

J'aime contempler leur corps emplie de beauté, porteuse d'histoire des vestiges du passé, liée aux injustices subies. Leurs yeux sont foudre, rage et force. C'est inspirant de voir une femme qui s'assume, une femme de pouvoir, qui est enfin prête à s'en servir.

Nous sommes de belles femmes, actives et brillante, pas de belles plantes. Et les belles femmes veulent toujours briser l'image de la beauté classique, et la modeler à leur image.

Grand couronnement, la valorisation n’était qu’un pas vers la glorification d’une idée neuve, d’une vision plus belle, d’une femme tel quel. How mush of me did you want honey ? Ce n’est pas quantifiable d’exprimer, de dépeindre et repeindre encore et encore tout ce qu’elle est. Un mystérieux mystère, comme on les aime. Alors, moi, artiste visionnaire, j’inspire toutes cette inspiration qui émane de leur corps, j’expire et je crayonne leurs émotions en grand, je dévoile tout ce qu’on leur demandait de cacher. Une femme en noir apparaît sur la toile, elle pleure en rouge et aime en bleu. Ses mains se détachent et s’échappe du dessin, pour enlacer toutes celles qu’elle croisera sur son chemin. Elle souffle dans l’oreille « shinning for this brand new day », et j’entends sa voix dans la bouche de toutes les autres.

Alors, les femmes jettent leur bouquet de roses et les remplacent par de plus belles pensées, bien encrées dans la terre, prête à s’épanouir. Elles se retrouvent pour fêter plus souvent, se motivent, se valorisent, se guérissent entre elles. Plus de poing en l’air, pas un majeur en l’air, juste une pancarte où l’on peut lire « can u feel the real u ».

How mush of me
Damn, u so beautiful
Couronne ta tête
Can u feel the real u
I love me for 2
Grand couronnement
Self control
J'entends
Les femmes et les roses
Breath every inspiration
Shinning for this brand new day
Pretty thinks
La femme en noir pleure rouge et aime bl
Dominance
Campagnes et dénonciations

J'ai réalisé 3 grandes campagnes / dénonciations :

Love is gender free est inspiré d'une parole dans la chanson "Perfect" D'Anne-Marie. Cette suite d'illustrations prône évidemment la tolérance et se bas contre l'homophobie, mais aussi parle des étiquettes qu'on nous attribues.

Il n'y aucune obligation de se définir sexuellement, c'est d'ailleurs, à mon sens, bien trop restrictif, et illogique. C'est comme se définir culinairement parlant et s'obliger à ne manger que cela; admettre que manger salé nous plait plus et ne plus jamais goûter au sucre.

 

Cette campagne enseigne à laisser vivre les autres, dans la bienveillance et la tolérance, quelque soit ces choix, quelque soit le moment.

Je ne suis pas une petite fleur fragile est ma campagne préféré. Elle est inspirée d'une phrase que me disait souvent mon ex. "Ma petite fleur fragile", c'est comme ça qu'il m'appelait à tout bout de champs, bien sûr avec une part d'ironie et de bienveillance à mon égard. Mais lorsque j'ai voulu crée une série d'illustration pour dénoncer les agressions publiques sur les femmes, j'ai tout de suite repensé à cette phrase. Cette micro pensé implanté à tous qui vise à croire qu'il serait plus facile de s'en prendre à une femme.

Ces images dénonce cette mentalité et rappelle au femme qu'elles sont plus forte qu'on ne leur dis.

Love is gender free
Love is gender free
Love is gender free
Love is gender free
Je ne suis pas une petite fleur fragile
Je ne suis pas une petite fleur fragile
Je ne suis pas une petite fleur fragile
Je ne suis pas une petite fleur fragile
Collaborations Photographiques
Alian or monster
Express yourself
Remember
Patience
Equilibre